UNE

LA DISPENSATION COMMUNAUTAIRE COMME NOUVELLE APPROCHE DE DISPENSATION DANS LE CONTEXTE DU COVID-19

Dans le souci d’assurer  le continuum de soins et d’éviter les ruptures de traitements ARV aux patients en ces moments de crise sanitaire du Covid 19, ACS a instauré la dispensation communautaire des ARV comme nouvelle stratégie afin de garantir l’accès aux traitements des PVVIH qu’elle suit.

 Cette stratégie consiste aux prestataires d’approvisionner les patients en ARV au sein de la communauté (atelier, service, marché,  boutique,  coin de la rue,  place publique). Dans ce cas, les prestataires et les patients se mettent d’accord sur le lieu de la rencontre garantissant la sécurité et la confidentialité.

Outre le fait que ces stratégies permettent de garantir l’accès au traitement dans le contexte de la pandémie du covid19, ils permettent aussi de lutter contre la stigmatisation et la discrimination envers les PVVIH ou les populations clés.

 Pour la plupart des patients, cette stratégie permet de résoudre le problème de rendez-vous manqué lié aux difficultés financières.      

Cette stratégie a aussi des  inconvénients. Les médiateurs n’étant pas des spécialistes pour pouvoir répondre aux inquiétudes des patients si ces derniers présentent un problème concernant leur santé. De même les constantes biométriques(le poids, la tension..) ne sont pas contrôlées.

Cette activité est rendue possible grâce à l’appui de Sidaction à travers son financement urgence Covid-19. Cet appui a permis à ACS de s’approvisionner en matériel de protection pour les agents de santé et les agents de terrain ainsi que la prise en charge de leur déplacement.