Historique

Action Contre le Sida est une association togolaise apolitique à but non lucratif, créée en Juillet 1998 par des PVVIH et des professionnels de santé engagés pour répondre à cette époque à l’insuffisance de la prise en charge des personnes infectées et affectées par le VIH/Sida. Le 12/02/2009 ACS a obtenu de ’Etat togolais un récépissé N°0042/MATDCL-SG-DAPOC-DOCA. Accréditée par le Programme National de Lutte Contre le Sida et les Infections Sexuellement Transmissible (PNLS-IST) comme centre de prise en charge des PVVIH et comme Service Adapté en 2014 pour l’offre de service aux populations clés notamment les Hommes ayant des rapports Sexuels avec d’autres Hommes (HSH) et les Professionnels de Sexe (PS).

 

En 1999 ACS a commencé ses activités à travers son centre principal siégé à Bè et deux autres centres à  Kodjoviakopé à Lomé et à Atakpamé à 200 Km de Lomé. Les deux derniers centres ont été supprimés à partir de 2006 suite à la crise institutionnelle qu’a connue l’association. Grâce à l’action de Sidaction et de Aide France, l’association s’est définie une nouvelle structuration qui lui a permis de faire face à cette crise. L’appui de AIDE et de SIDACTION a été de renforcer les ressources humaines et les activités.  La crise a permis de faire de ACS une association engagée dont les membres sont très investis dans les activités du centre.  Depuis 2010, ACS a élaboré 2 plans Stratégiques à la suite de 2 Autodiagnostics.

 

Les cibles de ACS sont : les PVVIH, les enfants et adolescents infectés et affectés par le VIH, les HSH et les PS. Aussi ACS essaie d’introduire de nouvelle réponse de santé Communautaire telle que la prise en charge des maladies chroniques.  En Décembre 2017 ACS a reçu une autorisation du ministère de la santé de la protection sociale pour l’ouverture du CMS ACS. Elle effectue des démarches pour le changement de la raison sociale.

 

 Devenu Action Communautaire pour la Santé, le CMS ACS grâce à la diversification de ces actions, contribuent à l’amélioration des conditions de vie des communautés à travers ses offres de services de santé diversifiés et répondants aux besoins des siens en prenant les mesures adéquates tout en préservant la vie humaine.