UNE

Action contre le Sida remet des kits de protection et des matériels d’hygiène aux femmes détenues de la prison civile de Lomé du Togo

La directrice de ACS a fait un don des kits composés des vivres alimentaires, des matériels hygiéniques et de protections en ces périodes de covid-19 ce vendredi 31 juillet 2020 aux femmes détenues et vulnérables de la prison civile.

L’Association Action contre le Sida (ACS) toujours aux côtés des personnes vivants avec le VIH/Sida et des couches vulnérables depuis 20 ans soutient ces personnes à travers les moyens dont elle dispose. C’est ce qui  fait d’elle une association qui accompli sa mission afin d’améliorer la qualité de vie de la population en général et des personnes défavorisées à travers de multiples actions.

Plus de 4 ans elle oriente ses soutiens pour appuyer aussi les femmes en milieu carcéral sur la prise en charge du VIH et sur la thématique du genre et VIH.  Particulièrement la visite des femmes cette fois encore est d’apporter des kits de protections en ces moments de crise sanitaire du covid-19.

La directrice de ACS accompagnée par la directrice de l’association ATFA ont remis des lots de kits composé des sacs de riz, des pâtes alimentaires, des cartons d’huiles, de tomates, de savons, de matériels d’hygiènes et des masques aux femmes.

Le chef de poste de la prison et les geôliers ont trouvé cette action louable en ce temps de crise sanitaire où certains prisonniers non pas eu ce soutien régulier de leur famille proche.

Les femmes détenues ont  exprimé leur gratitude à l’association pour sa contribution à la lutte contre la propagation du coronavirus dans la prison civile de Lomé.

Le rôle clé du partenaire la Fondation de France est que son financement sans faille a servi  non seulement à agir pour prévenir la violence mais aussi à assurer les mesures de protection du covid-19.

ACS étant une structure de prise en charge du VIH/SIDA/IST et de diverses pathologies compte jouer le rôle de partenaire qui s’engage à suivre les patients référés de la prison civile de Lomé dans son centre médico-social.

« Nos portes sont ouvertes pour vous les patients détenus pour vous faire bénéficier de notre prestations » la directrice de ACS, Madame ESTEVE Mouhibatou